Delage cabriolet Milord Type D6 3 litres, du 9 juin 1948, numéro de châssis et de moteur 880117 immatriculée 1518 FB 33
Estimation : 100 000/150 000 €         VENDUE 81 301 E

La D6 3 litres est l’ultime modèle créé par Delage après la guerre. Il fut produit de 1946 à 1954 avant que le nom de la marque ne disparaisse totalement. Notre exemplaire, daté du 9 juin 1948, présente une carrosserie effilée très impressionnante, aux belles couleurs blanc ivoire et marron, créée par Alphonse Guilloré,le dernier carrossier parisien à travailler sur ces modèles issus de ceux d’avant-guerre.D’une élégance sans pareil, elle a connu les dernières heures d’une grande entreprise

  • En version cabriolet, la D6 possède une capote trois positions( fermée-milord-décapotée) et une sellerie quatre places de cuir beige. Elle arbore le moteur six cylindres en ligne de 2 984 cm3 et qui permit à la marque de gagner de nombreuses courses, des soupapes en tête de 2984 cm³ , 17 CV fiscaux, carburateur Solex, une boîte de vitesses à quatre rapports Cotal, à commande électromagnétique. Avec ses 88 494 kilomètres au compteur, notre exemplaire, qui aurait été acquis neuf par le constructeur automobile Lucien Rosengart, permet de revenir sur l’histoire de la marque fondée par Louis Delâge en 1905 à Levallois-Perret. Durant près de cinquante ans, elle assure sa renommée grâce à des véhicules à la fois élégants et dotés d’une puissance qui leur vaut de bons résultats en compétition. Une réussite qui se répercute sur les modèles de tourisme, à l’image juste après la Première Guerre mondiale  de la CO à moteur 20 HP six cylindres, avec laquelle Louis Delage relie Paris et Nice en seize heures. Suivent les célèbres DI ou DR, mais aussi la DH, à douze cylindres en V, qui bat le record du monde de vitesse sur route en 1924. Les années 1930 sont celles des belles carrosseries mais aussi celles des premières difficultés financières, conséquences de la crise économique de 1929. Après la D8 arrive la D6-11 au Salon de l’automobile de 1932. En 1935, afin d’éviter la faillite, Delage est obligé de s’associer avec la marque Delahaye pour continuer à produire ses modèles, à l’exemple de la D6 3 litres qui voit le jour au printemps 1939, sous le nom de D6-75. Cette descendante des modèles six cylindres créés en 1934 par l’ingénieur Michelat est relancée après guerre et parade aujourd’hui dans les ventes aux enchères. Carte grise français normale . Restaurée anciennement en bon état général elle marque 88494 kms au compteur , sur la calandre une mascotte Condor crée par Max Le Verrier.On remonte ses origines jusqu’à l’immatriculation 4369 RQ 3 du 09 /06 /1948 source préfecture